TRAITEMENT ET PROTECTION DES BÉTONS EN FRONT DE MER

Les bâtiments en béton construits en front de mer sont régulièrement l’objet de dégradations importantes. C’est le cas sur la résidence EOLE aux Sables d’Olonnes. Outre des voiles bétons dont l’épaisseur n’est pas toujours aux normes, les dépôts humides et salins accélèrent et accentuent les pathologies, en particulier les phénomènes de carbonatation. Il en résulte des éclatements de bétons pouvant mettre en danger l’ensemble du bâtiment. En collaboration avec la maîtrise d’œuvre MCB et la société SAPAC, chargée du ravalement de cette façade, Licef a développé un système de traitement constitué d’un patch de dessalement DCL100 et permettant de retirer facilement tout ou partie des chlorures en surface et en profondeur après décapage.

Cette opération est complétée par l’application d’un produit d’imprégnation, OXYTON, agissant comme inhibiteur de corrosion. En apportant une charge alcaline au béton et ainsi remonter le pH de ce dernier, il permet de ralentir ou de stopper le phénomène de carbonatation du béton. 

Façade avant intervention

Béton décapant avant dessalement

Application du DCL100

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Groupe Licef
Share via
Send this to a friend