NETTOYAGE DES FAÇADES

EN BRIQUES

Apparu il y a 7000 ans avec les premières briques en terre cuite, la
brique est un matériau que l’on retrouve dans toutes les régions
grâce aux gisements de terres argileuses, de composition variable,
mais présents sur tout le territoire. Véritable élément modulaire de
construction, la brique se présente sous différentes formes, différents
aspects (crue ou cuite, brute ou vernissée) et surtout différentes
teintes, du rose au brun foncé en passant par l’ocre jaune et le beige.
Brique structurelle ou bien de parement sur les structures bétons,
briques silico-calcaire régulièrement employées jusqu’en 1940, la
brique se retrouve en façade et donne une empreinte caractéristique
à l’architecture du bâtiment.

Fabriquée industriellement, la brique est malgré tout un matériau
fragile qui supporte mal les agressions acides ou mécaniques. Sablage,
micro-finage ou nettoyage à l’acide entrainent une détérioration
irrémédiable importante de la brique.

Cas particulier de la brique silico-calcaire
La brique silico-calcaire est un mélange de calcaire, de sable siliceux,
de chaux et d’eau moulé sous pression et ensuite séché à 200 degrés.
On utilise souvent cette brique en maçonnerie apparente, surtout en
Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas en raison de son esthétisme
et de sa couleur blanche. En France la brique silico-calcaire est encore
peu utilisée. On en retrouve pour autant régulièrement dans les
cours des immeubles parisiens. Ce matériau n’étant plus fabriqué
aujourd’hui en France, le conserver et le mettre en valeur est un
devoir non seulement esthétique mais également historique.

NOS ARTICLES SUR LE NETTOYAGE

DÉCOUVREZ LE GUIDE EN PDF

Plus d’information sur ce sujet dans la page 10 de notre GUIDE DE SÉLECTION – SUBLIMATION DE SURFACES LE NETTOYAGE.

Besoin d’un conseil ?

NOS EXPERTS TECHNIQUES SONT LÀ

DÉCOUVRIR AUSSI