Le ravalement pour révéler un patrimoine à mettre en valeur.

La richesse du patrimoine architecturale est partout. A Pau, ville de Patrimoine par excellence, une belle maison bourgeoise de centre-ville rue des Faisans, et datant du siècle dernier était noyée dans la pollution et donc l’anonymat, loin des feux du patrimoine grandiose.

L’entreprise POMMIES, basée à PAU et en charge de travaux de ravalement, a sollicité LICEF pour une campagne d’essais délicate car les matériaux sur cette façade éclectique sont variés : pierre dure, pierre tendre, enduit, bois.

Le technicien Licef qui s’est rendu sur place, a identifié un protocole de nettoyage traitement et protection incluant SOLUROC pour le nettoyage. SOLUROC est un gel nettoyant neutre pour les matériaux, sans EDTA, sans chlore, ininflammable, ne comportant aucune substance toxique, nocive même en faibles quantités et bénéficiant d’un procès-verbal de biodégradabilité d’au moins 98% selon l’OECD 301A qui permet ainsi le rejet des eaux de rinçage dans le réseau des eaux usées sans risque de pollution. Le produit bénéficie par ailleurs d’un avis CSTB garantissant son innocuité sur les pierres calcaires (calcin et réaction aux sels solubles). 

Oxiphycée pour la décontamination des végétaux type champignons, algues dites “rouges”, ainsi que les cyanophycées (algues bleues) et les chlorophycées (algues vertes). Ce produit fongicide et algicide, préventif et curatif de pH neutre et sans rinçage est sans soude, sans hypochlorite de sodium, ni dérivés.

Enfin OLEOPLEX qui offre une protection des matériaux poreux Il s’agit d’un produit hydrofuge, oléofuge en phase aqueuse, non filmogène (sans résine), inerte aux UV et agressions chimiques, ne modifiant pas l’aspect des matériaux (brillance et/ou teinte). OLEOPLEX ne modifie pas les échanges de vapeur d’eau et il est ininflammable, sans substances toxiques même en très faible quantité. 

Le professionnalisme de l’entreprise et la qualité du travail des compagnons ont permis la mise en lumière de ce petit bijou. La gangue de pollution grisâtre a laissé la place aux couleurs d’origine avec des enduits dans les tons de rose. Le bâtiment prend ainsi sa place naturelle dans le patrimoine de PAU.


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *