FELTOR GEL EXPRESS, LE DECAPANT QUI NE CRAINT PAS LE FROID !

Décaper une peinture de façade en hiver, Difficile ? non. 

Le décapant FELTOR GEL EXPRESS est conçu pour garder la rentabilité de vos chantiers par temps froid, sans faire l’impasse sur la sécurité sanitaire et environnementale. 

En effet, la plupart des décapants du marché fonctionnent très mal sous la barre de 5°. Notre décapant de peinture FELTOR GEL EXPRESS met en œuvre des synergies inédites de solvants qui lui permettent d’être efficace même à basse température et ainsi de continuer à travailler avec un haut niveau de productivité lorsque les températures descendent dans le négatif (températures < 0°C). 

Pour autant sa formulation ne déroge pas aux critères sécuritaires et techniques des produits fabriqués par LICEF. FELTOR GEL EXPRESS, ne contient en effet aucun élément nocif ou toxique, même en faible quantité. Il est biodégradableininflammable et sans rinçage (sans risque de décollement du nouveau revêtement ou de migration de paraffine puisque n’en contenant pas). 

Avant l’application :

Protégez les surfaces sensibles de la façade à l’aide de polyane scotché adapté, ainsi que le sol ou le plancher inférieur de l’échafaudage. Bien que nos décapants FELTOR soient très peu dangereux pour la plupart des surfaces rencontrées sur le bâti (autres que les peintures), la peinture ramollie peut tacher ces surfaces lors du grattage.

Equipez-vous de gants et de lunettes de sécurité.

L’application :

Appliquez le produit en commençant par le haut de la façade, à l’aide d’un rouleau ravalement peinture, ou d’une brosse adaptée ou encore pour plus de rapidité, mécaniquement à l’airless. (Exemple : https://www.graco.com/fr/fr/products/contractor/st-max-ii-495-pc-pro.html )

La diffusion du décapant dans la peinture :

Il est important d’attendre la diffusion complète du décapant dans l’ensemble des couches de peinture. Le FELTOR doit normalement vous permettre de décaper l’ensemble de l’ancien ravalement, en une seule application. De nombreux facteurs entrent en jeu pour déterminer la quantité de produit à déposer : le type et le nombre de couches à décaper (D2, D3, I1, I2, I3, I4), mais aussi la température du moment, ou bien la nature du subjectile. Tous ces facteurs influent sur l’action du produit. En règle générale il fonctionne en 5h (Plus rapide 1 h, plus lent, jusqu’à 1 nuit), et la quantité à déposer est en moyenne de 700g/m² si l’épaisseur est importante.

Des tests préalables au démarrage du chantier, vous permettrons d’organiser le calage horaire des différentes opérations du décapage. Notre équipe technique s’en chargera à votre demande et rédigera un rapport d’essai.

Tests préalables de différents décapants de la gamme FELTOR effectués par LICEF.

Le grattage :

Adapter l’outil de grattage de la peinture en fonction du fond. Nous préconisons sur des surfaces planes d’utiliser un scraper à lame interchangeable de 12 cm de largeur, ou d’outils adaptés à lame rigide et aiguisée. (Exemple : http://www.romusworld.com/search?q=Scraper )

Commencer le grattage par le haut de la façade.
Ramasser les déchets de décapage régulièrement avant séchage du substrat dans un contenant fermé hermétiquement. 
Attendre l’évacuation des solvants du décapant avant de repeindre les fonds (de 12 à 48 h en fonction de la porosité des fonds et du t° d’humidité ambiant) 

Les déchets :

Tous nos décapants de la gamme FELTOR sont biodégradables. Pour autant les peintures décapées ne le sont pas (Code de nomenclature Européenne : 08 01 21 ; Déchet dangereux, Stockage en classe 1 (4), incinération DIS, unité de traitement spécialisée ; https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/nomenclature_dechets.pdf )

Il est donc impératif selon la loi et quel que soit le type de peinture, de recycler les déchets de décapage dans les filières adaptées. Un document de prise en charge, le BSDI, vous sera fourni à l’intention du Maitre d’ouvrage par le recycleur.

Ces déchets seront vraisemblablement incinérés après stockage, les FELTOR, étant ininflammables et non explosifs, pourront servir de carburant, notamment dans les fourneaux des cimenteries.

NOS AUTRES ARTICLES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Groupe Licef
Share via
Send this to a friend