DÉCAPAGE DES REVÊTEMENTS OU ENDUITS

AMIANTÉS

Si l’amiante est interdite en France depuis 1997, il est toujours nécessaire de protéger les travailleurs spécialisés dans le traitement de l’amiante en place (désamiantage ou encapsulage), ainsi que les travailleurs ayant des activités les exposant à des matériaux contenant de l’amiante (MCA).
Les MCA en place dans des bâtiments ou des matériels sont en effet encore courants : cloisons, clapets ou portes coupe-feu, dalles de faux-plafonds, tuyaux et plaques en amianteciment, dalles de sol, garnitures de friction, peintures, enduits de façade, joints de chaudière, toitures, … La réglementation impose aujourd’hui à la Maîtrise d’Ouvrage et à la Maîtrise d’Œuvre de s’assurer que les peintures présentes sur les façades de bâtiments et en intérieur ne contiennent pas d’amiante (Décret n° 2011-629 du 3 juin 2011). Dans la catégorie des revêtements organiques contenant de l’amiante, on peut retrouver les cas suivants :

• En façade : Imperméabilités, RPE, RSE, enduits de ragréage, de surfaçage ou de débullage, …

• En intérieur : enduits décoratifs type gouttelettes (cages d’escalier, parties communes, cuisines, …)

NOS ARTICLES SUR LE DÉCAPAGE DES REVÊTEMENTS OU ENDUITS AMIANTÉS

DÉCOUVREZ LE GUIDE EN PDF

Plus d’information sur ce sujet dans la page 12 de notre GUIDE DE SÉLECTION – PRÉPARATION DE SURFACES LE DÉCAPAGE.

Besoin d’un conseil ?

NOS EXPERTS TECHNIQUES SONT LÀ

DÉCOUVRIR AUSSI