Nettoyage des façades rue de l’hôtel MILLENIUM PARIS OPERA avec les systèmes LICEF

C’est en 1925 que l’architecte Louis DUHAYON dessine l’Hôtel MILLENIUM avec ses deux associés Charles LEFEBVRE et Marcel JULIEN dans un style Art Déco. On leurs doit aussi de nombreux autres bâtiments qui font aujourd’hui partie du patrimoine architectural : les Arcades des Champs-Élysées, le Lido, inauguré en 1926, ainsi que de nombreux hôtel tels que le Royal Monceau, puis l’hôtel Claridge, l’hôtel California, l’hôtel Ambassadeur, le Plaza Athénée et l’hôpital intercommunal de Créteil (1936-1938).

Né sous le nom de l’hôtel Commodore en 1927, l’hôtel Millennium Paris Opéra a vu défiler dès le départ quelques célébrités, dont Jean Cocteau. À l’intérieur de ce bâtiment classé, le voyageur pourra découvrir un mobilier d’origine, des miroirs teintés et une magnifique coupole au toit de verre.

Cet écrin Art Déco méritait un ravalement pour redonner leur lustre aux façades rue. François VIROLLEAUD, architecte de l’agence LES ATELIERS BLEUS, spécialiste reconnu du ravalement a pris en main le projet. Il s’est inscrit dans une démarche globale à la fois économique, répondant ainsi aux impératifs du propriétaire, une démarche technique visant à préserver les pierres calcaires tendres en façade et une démarche environnementale impérative aujourd’hui dans les ravalements.

Après plusieurs essais sur site pilotés par LICEF, en présence de l’architecte et de l’entreprise LUSO DECOR choisie pour ce chantier, le produit de nettoyage SOLUROC a fait l’unanimité. Nettoyant désincrustant particulièrement efficace sur ces calcaires tendres, SOLUROC bénéficie en outre d’un avis CSTB garantissant son innocuité sur les calcins. Enfin, il dispose d’un PV OECD301A de biodégradabilité permettant aux eaux de rinçage d’être rejetées sans risque de pollution dans le réseau des eaux usées.

Pour compléter l’action de SOLUROC et pérenniser son action et ainsi redonner tout son éclat à la pierre, une décontamination sans rinçage avec OXIPHYCEE a été réalisée. 

Grâce à l’expertise de François Virolleaud qui a suivi le chantier de bout en bout et appuyé par les techniciens LICEF, une reminéralisation ciblée a permis de consolider les points faibles en façade. 

L’ensemble a été protégé par un hydrofuge exempt de COV, AQUAPLANA et un anti-graffiti HYDROGRAPH en soubassement, invisible et inerte aux UV. L’ensemble de ces traitements a été bénéfique pour ce magnifique bâtiment qui peut fièrement accueillir ses visiteurs.

Avant Ravalement

Pendant le ravalement

Après ravalement

FICHE CHANTIER

Maître d’ouvrage : MERCURE by Acerta

Maîtrise d’œuvre : Ouest Amotech – Yann Menguy

AMOE : FRANCOIS VIROLLEAUD ; LES ATELIER BLEUS – 29 rue Georges PITARD, 75015 PARIS

Entreprise titulaire du marché : Monsieur MOREL, MTC Maitrise technique de couverture – 11 rue Louis BOUXIN 93450 L’ILE SAINT DENIS                     

Ravalement : Monsieur PEREIRA LUSO DECOR – 20 rue de Meaux 93220 GAGNY.    


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *