Le magazine Dimension Amiante parle des innovations LICEF avec les produits AMIANTOL et DETOX

Sur le dernier numéro de Dimension Amiante (n°19 -Septembre/Octobre 2018), LICEF intervient sur la page des innovations techniques avec Sa gamme de produit AMIANTOL.

De nombreux désamianteurs peuvent désormais témoigner de l’efficacité de ces produits aussi bien dédiés à la façade (AMIANTOL F6 et F12) que l’intérieur (AMIANTOL B9 en phase aqueuse) ou bien que pour l’industrie avec L’AMIANTOL M18 pour les structures métalliques revêtues de peintures PU ou époxy.

Voici un extrait de cet article :

 

Façades et enduits : les techniques de décapage de supports amiantés selon Licef

Au commencement, le groupe Licef a répondu à une demande de bailleurs. Déjà fabricant -et de longue date- de solutions de décapage et de nettoyage des façades, Licef s’est peu à peu intéressé à l’amiante. Résultat, depuis 2017, le fabricant et distributeur lyonnais a développé tout une gamme de décapants pour l’amiante « biodégradables, non nocifs et non toxiques » : Amiantol. Peintures de façades (RPE, RSE, film mince), enduits de débullage, de ragréages, enduits décoratifs, la gamme permet d’éliminer les revêtements organiques amiantés.

Romain Viornery, directeur général de Licef, détaille la mise en œuvre des différents produits. Après application du produit au rouleau, à la brosse ou au pistolet Airless, laissez agir de 4 à 24 heures, le temps que le produit pénètre, ramollisse et décolle le revêtement amianté. « Tout dépend du nombre de couches et de la nature du revêtement et des fonds, explique Romain Viornery. Chaque chantier est unique, nos technico-commerciaux formés en SS4 effectuent des essais au préalable pour déterminer le décapant le plus adapté, connaître le temps de travail et la quantité de produit nécessaire ». Une fois que le produit a achevé son œuvre, l’opérateur peut retirer l’ensemble du revêtement au scrapeur ou au riflard « comme une tapisserie ». « Pas d’aspiration, pas de bruit, le produit se révèle simple d’utilisation. » Et pour l’empoussièrement amiante ? « Bien moins élevé que les solutions mécaniques, assure Romain Viornery. Aujourd’hui, les différentes mesures donnent un taux d’empoussièrement entre 0 et 3 fibres par litre. Le produit en humeur séquestre les fibres et ne surpollue pas le déchet. Notre objectif est ainsi de permettre aux désamianteurs d’opérer en niveau 1. »

Licef participe d’ailleurs à la campagne cartoAmiante avec l’Interbailleurs des Hauts-de- France (lire Dimension Amiante 18) pour confirmer la très faible émissivité de ses modes de désamiantage. À ce jour, la gamme Amiantol compte quatre produits élaborés en fonction du revêtement et du type de résine. Les Amiantol F6 et F12 sont destinés aux enduits de façade, tandis l’Amiantol M18 concerne les structures métalliques. L’Amiantol B9, en phase aqueuse, est conçu pour l’intérieur, notamment pour retirer les enduits type gouttelettes. Licef propose aussi une gamme de produits « Detox » dédiés au retrait des revêtements plombés « dans le même esprit qu’Amiantol ».

C.D

Share this post

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *