La cité des Etoiles à Givors retrouve pas à pas sa splendeur Grâce à Chanel Renovation et LICEF.

La cité des Étoiles à Givors dans le Rhône est une réalisation remarquable de l’architecte Jean Renaudie. Elle a été construite entre 1974 et 1981 et labellisée « Patrimoine du XXe siècle » en 2003. Cet ensemble de logements s’implante soigneusement sur un site naturel exceptionnel, la colline Saint-Gérald et se caractérise par une forme architecturale et urbaine unique. Celle-ci traduit les préoccupations de Jean Renaudie sur le logement et l’urbanisme, pour lesquels il cherche à développer une alternative aux tours et aux barres. (Sources : ministère de la culture)

Le projet de ravalement porté par l’agence d’architecture BBC et l’OPAC38, maître d’ouvrage a consisté à redonner une nouvelle jeunesse à cet ensemble remarquable tout en conservant au maximum l’esprit d’origine des matériaux.

L’immeuble se caractérise par des balcons en terrasses protégés par des gardes corps en bétons. Ceux-ci étaient particulièrement pollués, à la fois par une pollution urbaine, mais aussi et surtout par une pollution végétale issue pour beaucoup, des jardins en terrasse des appartements.

Une démarche approfondie a été engagée entre le maître d’ouvrage, l’agence BBC, l’entreprise CHANEL, choisie pour la réalisation de ce chantier et le fabricant LICEF visant à déterminer une méthodologie préventive et curative de nettoyage tout en garantissant de ne pas altérer les bétons et avec un minimum d’impact environnemental.

Les équipes de LICEF et CHANEL ont réalisés plusieurs essais en amont du démarrage du chantier pour proposer de nettoyer les bétons avec le produit SOLUROC pour ses caractéristiques dépolluantes et non agressives, en plus d’être un produit biodégradable permettant aux eaux de rinçage d’être renvoyées dans le réseau des eaux usées en toute sécurité.

Pour compléter la méthodologie, le décontaminant OXIPHYCEE, neutre et sans rinçage, à la fois curatif et préventif a été appliqué pour traiter les cryptogames.

Enfin, l’hydrofuge AQUAPLANA, non filmogène et invisible permet d’assurer la pérennité du nettoyage dans le temps.

Les équipes de l’entreprise CHANEL ont été particulièrement attentives dans les opérations de nettoyage pour ne pas marquer et poinçonner les bétons pendant les opérations de rinçage, ce qui a permis de conserver l’homogénéité de l’ensemble et l’éclat du matériaux d’origine.

Ce chantier fait partie des chantiers pour lesquel LICEF a reçu un geste d’argent au grand prix ECO PLANETE organisé par LE GESTE D’OR lors du salon du Patrimoine 2019 au Carrousel du Louvre.


CÉRÉMONIE DE REMISE DE PRIX « LE GESTE D’OR » 2019 AU SALON DU PATRIMOINE
LICEF REMPORTE UN « GRAND PRIX ÉCO PLANÈTE » 2019 POUR PLUS DE 10 CHANTIERS

Nous remercions vivement les membres du jury du GESTE d’OR pour ce Geste d’argent du Grand prix ECOPLANETE

La prise de conscience collective sur l’usage de solutions respectueuses du bâti, de l’environnement et des hommes ainsi que sur l’utilisation restreinte de nos ressources naturelles est en marche. Cette philosophie qu’ont toujours prôner LICEF et le Geste d’Or prend tout son sens à travers ces chantiers récompensés … mais surtout à travers le savoir-faire des entreprises.

Ces femmes et ces hommes qui, à nos côtés, mettent tout en œuvre pour rendre aux bâtiments qui leurs sont confiés, leur splendeur sans vouloir pour autant leur ôter leur patine, signe du temps qui passe immuablement, mais qui leur donne cette si belle prestance.  

Préserver le patrimoine bâti pour les générations futures, telle est la mission que nous nous donnons à travers notre recherche permanente d’efficience et d’innovation. Nos systèmes s’orientent définitivement vers une chimie naturelle excluant toute substance nocive ou toxique même en très faible quantité, travaillant avec des matières biosourcées et limitant l’usage de l’eau. Nos analyses de matériaux nous permettent de prescrire le remède approprié à chaque pathologie. 

Liste des Chantiers récompensés :

  • LES MIMOSAS – BOULEVARD VICTOR HUGO – NICE : Décapage et nettoyage enduits FELTORSOLUMAX
  • BASILIQUE SAINT SEURIN – PLACE DES MARTYRS DE LA RESISTANCE – BORDEAUX : Nettoyage et décontamination SOLUMAXOXYPHYCEE
  • MAIRIE DE SAINT OMER – SAINT OMER : Nettoyage sans eau avec SCARABEO
  • QUAI DE SERBIE – LYON : Décapage peinture FELTOR
  • 18 rue Eugène Flachat – PARIS : Nettoyage pierre briques SOLUROC
  • Caisse d’épargne Estrangin – MARSEILLE : Nettoyage pierre Solumax
  • Hôtel Lutetia – PARIS : Nettoyage de la pierre avec SOLUROC, déplombage DETOX P82
  • 1 rue Boulard – PARIS : Nettoyage béton SOLUROC, Nettoyage mosaïque PV1500 Gélifié, Gobetis sur mesure pour fissures, Décontamination OXIPHYCEE et protection OLEOPLEX
  • Casino de Cabourg – CABOURG : Décapage FELTOR
  • La Pergola, rue Verdi – NICE : Décapage sur enduits FELTOR

Chaque mois nous allons en plus de nos actualités, vous faire partager en détail chacun de ces chantiers.


Du 24 au 27 octobre 2019 au Carrousel du Louvre, Paris

Porté par Ateliers d’Art de France depuis 2009, le Salon International du Patrimoine Culturel rassemble et fédère l’ensemble des acteurs des métiers du patrimoine. Moment unique d’échanges et de réflexion, le salon accueille plus de 330 exposants et 21 000 visiteurs, grand public comme professionnels, pendant 4 jours au Carrousel du Louvre à Paris.

Le Salon International du Patrimoine Culturel (SIPC) est l’événement de référence qui fédère les professionnels de la valorisation, la restauration et la sauvegarde du patrimoine bâti ou immatériel.

Institutions, collectivités locales, associations de sauvegarde du patrimoine, organismes de formation, fournisseurs du patrimoine bâti, ébénistes, orfèvres, tailleurs de pierres, restaurateurs de meubles, ferronniers, peintres d’art… plus de 330 exposants français et étrangers se donnent rendez-vous dans une ambiance chaleureuse au Carrousel du Louvre, lieu prestigieux situé en plein cœur de Paris.

Plateforme unique d’échanges et rendez-vous d’affaires incontournable pour le secteur, le salon est l’occasion de nouer contacts avec un public de prescripteurs pourvoyeurs de commande : professionnels du secteur et propriétaires de biens mais aussi des visiteurs connaisseurs et passionnés.

Comme chaque année, les équipes Licef vous accueillerons sur le stand E11, salle Soufflot, au sein de l’espace Geste d’Or afin de vous présenter nos systèmes novateurs de préparation, de dépollution et de sublimation de surfaces respectueux des bâtis et de l’environnement et des hommes. Nos techniciens seront sur place pour répondre aux problématiques de vos projets les plus exigeants.

Commandez-votre badge gratuit en cliquant ici

Informations pratiques
Carrousel du Louvre – 99, rue de Rivoli, 75001 Paris
Jeudi 24 octobre 2019, de 10h à 18h.
Vendredi 25 et samedi 26 octobre 2019, de 10h à 19h.
Dimanche 27 octobre 2019, de 10h à 18h.


Le City Appart Hôtel, sis au 980 de l’avenue Jean Mermoz fait partie d’un ensemble connu sous le nom de quartier Antigone à Montpellier. Ce quartier est né sous l’impulsion de Georges Freche, maire de Montpellier à partir de 1977 et qui engagea l’architecte Ricardo Bofill pour développer la ville au Sud vers le Lez.

Ce vaste projet dont les fondations ont été posées dès le début des années 80 est conçu sur une thématique néo-classique, reprenant les codes d’une architecture gréco-latine avec des matériaux modernes. Tous les immeubles de ce quartier sont conçus selon les mêmes codes architecturaux et avec les mêmes matériaux : un béton préfabriqué et teinté dans la masse.

Ces bétons avec le temps ont carbonaté et perdu en partie leur couleur d’origine. De plus, il se sont fragilisés et encrassés par les pollutions urbaines. 

La société OMNIUM façades basée à Castries près de Montpellier nous a sollicité pour répondre à la problématique de nettoyage sans altération des matériaux. Toute abrasion étant exclue car pouvant altérer la couche protectrice des bétons et nuire à l’esthétique de l’ensemble, la société LICEF a orienté ses propositions vers un nettoyage doux. Après une campagne d’essai faisant l’objet d’un rapport documenté, le produit SOLUROC a été sélectionné. 

En effet, outre ses propriétés nettoyantes, le produit SOLUROC ne pénètre pas dans le matériau. Il limite donc les risques d’entraîner les chlorures présents en surface dans les bétons et ainsi provoquer des pathologies à long terme. Plus encore, son caractère gélifié, lui permet de capter non seulement les pollutions, mais aussi en partie ces chlorures et les évacuer de la surface. Il a donc un effet curatif et préventif tout en conservant la patine du subjectile.

Enfin, SOLUROC est biodégradable à 98% selon l’OECD301A. Cette caractéristique permet aux eaux de rinçage d’être rejetées directement dans le réseau des eaux usées sans risque de pollution, offrant une économie et une grande facilité de mise en place du chantier en évitant la récupération des eaux et leur retraitement obligatoire en cas de présence de produits polluants ou toxiques.


Efflorescences à la surface d’une pierre

Les altérations et la détérioration peuvent être importantes sur les pierres et se déclinent sous de multiples phénomènes. Leurs causes sont nombreuses et variées et peuvent provenir de différentes sources mais la plus importante est liée aux questions environnementales et plus particulièrement à la pollution atmosphérique.
La présence des sels solubles est la première cause de dégradation des ouvrages. Avant toute opération de restauration et afin de réussir celle-ci, une analyse minutieuse de ces sels sera nécessaire.

Le phénomène de pénétration des sels solubles

La quantification des sels extractibles à l’eau permet de déterminer et doser des espèces salines présentes dans les matériaux et d’évaluer ainsi la contamination des supports par des espèces néfastes à leur durabilité.
Les sels solubles présents sont drainés dans la pierre par capillarité et après évaporation de l’eau, les sels solubles cristallisent.  Leurs cristallisations entrainent une augmentation de leur volume et exercent de fortes pressions provoquant d’importantes altérations. Ils peuvent aussi former en surface des efflorescences qui sont moins dommageables.

Dommage généré par les sels sur de la pierre calcaire

La durabilité des matériaux est compromise lorsque la concentration en ion chlorure est suffisamment importante. D’après les recommandations du fascicule technique « Ouvrages de maçonneries » Juin 2006, pour une bonne conservation de la maçonnerie, il est souhaitable de ne pas dépasser le seuil de 0,1 % pour les chlorures, 0,5 % pour les nitrates, 5 % pour les sulfates provenant du gypse (sulfate de calcium) et 0,1 % pour les sulfates associés à du sodium, potassium, magnésium, … Ces valeurs indicatives ne sont que des valeurs moyennes et varient en fonction de la nature des sels présents, de celle des matériaux et notamment de leur espace poral.

Cristaux de sels solubles dans une pierre calcaire

ANALYSE 

Domaine d’application : Tous types de pierres.
Objet : Déterminer la teneur en agents agressifs de types chlorures, sulfates et nitrates. 

Prélèvements
Les prélèvements sont effectués sur tous types de pierres.

  • Choisir les zones de prélèvements en fonction de l’environnement et de l’exposition de la structure aux agents agresseurs
  • Prélever en zone non exposée (zone saine) et en zone exposée afin d’avoir des éléments de référence et de comparaison

Caractère destructif de la méthode : Destructif

Méthodes de mesures et mesures
La mesure des sels solubles s’effectue en laboratoire sur les prélèvements de pierres.
– Préparation de l’échantillon L’extraction des sels solubles est réalisée sur chacun des échantillons prélevés selon le procédé suivant :

  • Sécher l’échantillon à l’étuve à 80°C pendant 1 journée
  • Mettre en solution la poudre dans l’eau distillée pour solubiliser les sels pendant 48H
  • Filtrer la solution puis analyser la solution par spectrophotométrie

– Analyse des sels 
La solution obtenue est analysée à l’aide d’un spectrophotomètre UV. Elle se fait avec un tube LCK. Les résultats sont donnés en pourcentage massique.
Interprétation des résultats et conclusion
Par cette méthode nous déterminons si les matériaux contiennent des sels solubles et s’il est nécessaire d’effectuer un traitement pour les éliminer. 

REMEDES

Attention de bien s’assurer que les agressions du matériau ne viennent pas de l’intérieur (conduite fuyante, ruissellement des eaux de pluies par l’intérieur, condensation de cheminée…). Si tel était le cas, il faut corriger l’origine du problème avant toute intervention sur la pierre. 
Selon les concentrations en sels solubles obtenues, il sera nécessaire d’effectuer plusieurs traitements.
Pour cela, un dessalement du matériau à l’aide de notre produit de la gamme EDIFICA, le DCL 100 pourra être effectué. 
Ensuite un reminéralisant type RN 4021 sera appliqué afin de redonner de la cohésion au réseaux cristallin de la pierre.
Pour finir, notre hydrofuge AQUAPLANA ou notre hydrofuge oléofuge OLEOPLEX assurera la protection du matériau contre les agressions venant de l’extérieur et donc sa pérennité.


Source d’informations techniques pour les architectes et les bureaux d’études techniques, ce guide a pour objet de vous aider à mieux appréhender le nettoyage des différents matériaux en façade. 

Qu’elles soient représentatives du patrimoine historique ou bien d’architecture contemporaine, les façades sont constituées de nombreux matériaux qui ne se traitent pas de la même façon lors d’une opération de ravalement. Ce guide vous guide pour la sélection des systèmes de nettoyage basées sur une chimie innovante, respectueuse des matériaux, de l’environnement et des hommes.


Source d’informations techniques pour les architectes et les bureaux d’études techniques, ce guide a pour objet de vous aider à mieux appréhender le décapage de revêtements organiques. Que ce soit en façade, en intérieur, pour l’industrie, pour les ouvrages d’art, sur des revêtements ou enduits contenant de l’amiante ou bien sur des céruses ou du minium de plomb, vous trouverez toutes nos solutions basées sur une chimie innovante, respectueuse des matériaux, de l’environnement et des hommes.

  • Décapage de façades avec la gamme FELTOR, (IPE, RPE, SPECIAL PLATRE, GEL EXPRESS, RPE FORMULE SPECIALE, WS)
  • Décapage de de SEL (Système d’Etanchéité Liquide) ou de résine de sol, 
  • Décapage d’anti-graffitis, 
  • Décapage d’ouvrages d’art et industriel, 
  • Décapage de revêtements ou enduits amiantés en SS3 (Sous-section 3) ou SS4 (Sous-section 4) avec la gamme LICEF AMIANTOL,
  • Décapage de revêtements plombés (céruse de plomb, minium de plomb) avec la gamme LICEF DETOX.

N’hésitez pas à contacter LICEF ou bien votre contact habituel afin qu’il puisse vous présenter ce nouveau guide de sélection.


ANALYSE ET REMEDES

La présence de sels solubles et plus particulièrement des ions chlorures dans les bétons, est la première cause de dégradation des ouvrages. Avant d’effectuer des travaux sur les façades, il est nécessaire d’analyser les différentes surfaces pour en déterminer la présence.

Corrosion des armatures dues aux chlorures

Le phénomène de pénétration des sels solubles

La pénétration des ions chlorures est à l’origine de la corrosion prématurée des armatures dans les bétons et de l’écaillage des surfaces. La provenance des sels est extérieure et de différentes sources. Leur origine est vaste comme l’eau de mer, les sels de déverglaçage, la pollution atmosphérique…. La pénétration des sels se fait par diffusion ou par capillarité lors des phénomènes gel-dégel, cycle des marées, …

Schéma de corrosion des armatures dans les bétons en présence de chlorures

La durabilité des matériaux est compromise lorsque la concentration en ion chlorure est suffisamment importante. D’après les recommandations du fascicule technique « Ouvrages de maçonneries » Juin 2006, pour une bonne conservation des bétons, il est souhaitable de ne pas dépasser le seuil de 0,1 %.  

La présence des ions chlorures au niveau des armatures amorce la dissolution de la couche protectrice enrobant l’acier et initie ainsi le processus de corrosion. Sur les barres d’acier, la rouille formée par cette corrosion occupe un plus grand volume et donc exerce une pression interne dans le béton provoquant des fissurations ou des éclatements. De plus, les fissurations peuvent faciliter le transport des agents agressifs et donc augmenter la vitesse de corrosion.

ANALYSE

Domaine d’application

Structures en béton armé (ouvrages d’art, bâtiments, etc.).

Objet

Déterminer la teneur en agents agressifs de types chlorures.

Prélèvements

Les prélèvements sont effectués sur des carottes (diamètre environ 50 mm) issues de structures en béton.

  • Repérer au préalable les armatures afin de ne pas prélever les poudres au droit de l’une d’elles et afin de connaitre leur profondeur d’enrobage (la profondeur minimale des armatures doit être d’environ 70 mm)
  • Choisir les zones de prélèvements en fonction de l’environnement et de l’exposition de la structure aux agents agresseurs
  • Prélever en zone non exposée (zone saine) et en zone exposée afin d’avoir des éléments de référence et de comparaison

Caractère destructif de la méthode

Destructif

Méthodes de mesures et mesures

La mesure des sels solubles s’effectue en laboratoire sur les carottes prélevées sur l’ouvrage.

  • Préparation de l’échantillon

L’extraction des sels solubles est réalisée sur chacun des échantillons prélevés selon le procédé suivant :

  • Réduire en poudre les carottes de béton
  • Sécher l’échantillon à l’étuve à 60°C pendant 1 journée
  • Mettre en solution la poudre dans l’eau distillée pour solubiliser les sels pendant 48H
  • Filtrer la solution puis analyser la solution par spectrophotométrie
  • Analyse des sels 

La solution obtenue est analysée à l’aide d’un spectrophotomètre UV. Elle se fait avec un tube LCK. 

Les résultats sont donnés en pourcentage massique.

Interprétation des résultats et conclusion

Par cette méthode nous déterminons si les matériaux contiennent des sels solubles et s’il est nécessaire d’effectuer un traitement pour les éliminer. 

REMEDES

La recherche des sels solubles dans les bétons est une analyse importante pour voir la durabilité de nos matériaux. Elle permettra de définir les traitements à effectuer. Si la concentration en chlorures libres est supérieure au seuil de 0.1%, alors tout traitement contre la carbonatation visant à remonter l’alcalinité des bétons sera inefficace et il faudra procéder au préalable à un dessalement. Pour cela, le DCL 100 de notre gamme EDIFICA pourra être utilisé.

Ensuite un traitement préventif à l’aide de l’OXYTON pour redonner une alcalinité au béton sera nécessaire.


LA CASERNE DES POMPIERS DE MONTMARTRE RETROUVE SA SPLENDEUR GRÂCE A L’ENTREPRISE PIERRENOEL ET AUX PRODUITS LICEF

En 1898, l’architecte Paul Héneux réalise la caserne de Sapeurs-Pompiers de Montmartre. Il est visiblement très inspiré par l’architecture brique et pierre en vogue sous Henri IV et Louis XIII. La longue façade de la caserne se déploie le long de la rue Carpeaux. Au centre, les portes d’entrée des garages des véhicules de pompiers sont placés dans de grandes arcades cintrées.

La façade en brique est animée de tables de pierre, carrées ou rectangulaires et de chaînages harpés de pierres encadrant les baies. Les fenêtres à meneaux, l’horloge au centre de la façade et les hautes lucarnes, sont inspirées de la Renaissance. Concession à l’architecture rationnelle, les meneaux et les rampes à balustres inclinés, situés aux étages sur les pavillons encadrant la partie centrale, indiquent l’emplacement des escaliers.

Un second bâtiment encadré de deux pavillons est construit dans le même style au fond de la cour intérieure. Il donne sur la rue Eugène Carrière (bâtiments concernés par la restauration).
En 1995, la caserne est agrandie par un bâtiment remarquable : il abrite le poste de commandement et des logements pour pompiers donnant sur la rue Lamarck.

Nos essais sur site nous ont permis de déterminer le produit et la méthodologie ayant le meilleur résultat de nettoyage à la fois sur la brique en terre cuite, mais aussi sur la pierre. Protéger un support de projections malencontreuses n’étant pas recevable dans un contexte Monument Historique.

Le choix concerté des différents intervenants s’est porté sur notre gel neutre SOLUROC de la gamme EDIFICA.

SOLUROC se présente sous la forme d’un gel, de couleur jaune, prêt à l’emploi, spécialement adapté au nettoyage des façades souillées par la pollution, en milieu urbain ou industriel. SOLUROC propose une alternative aux systèmes mécaniques ou chimiques traditionnels, les plus couramment rencontrés, à l’occasion de ravalement de façades en pierres, en bétons ou en briques. En effet, SOLUROC présente une formule originale très généraliste et applicable sur tous supports poreux. SOLUROC est sans danger pour l’utilisateur, la végétation et ne dégrade pas les surfaces même très fragiles. De plus, il est sans effet sur l’ensemble des matériaux présents sur les façades et notamment les aluminiums, les PVC, les vitres. SOLUROC est biodégradable à 98% selon l’OECD 301A. Ceci signifie que les eaux de rinçage peuvent être déversées dans les égouts sans risque de pollution.

Appliqué à l’Airless ou à la brosse, il agit par captation des polluants sur les supports minéraux et ceci sans aucune réaction sur ces derniers. Un simple rinçage suffit alors à les évacuer à l’égout.

ILS EN PARLENT ÉGALEMENT :

Retrouvez ici des articles extérieurs au site qui écrivent sur le même sujet.

Atrium Patrimoine : La caserne des pompiers de Montmartre retrouve sa splendeur grâce à l’entreprise Pierrnoël et aux produits LICEF


PREZIOSO LINJEBYGG DÉSAMIANTE ET DÉPLOMBE LES PONTS-RAILS DE LA PETITE CEINTURE AVEC LES PRODUITS DE DÉPOLLUTION LICEF

La création de la petite ceinture

 Le projet de petite Ceinture naît durant la deuxième moitié du XIXe siècle alors que le réseau de chemin de fer est en plein développement. La construction fut réalisée par La compagnie des chemins de Fer de l’Ouest des frères Isaac et Emile Pereire qui ont eu un rôle capital dans le « décollage industriel » de la France du Second Empire. La ligne de Petite Ceinture de Paris est une ancienne ligne de chemin de fer à double voie de 32 kilomètres de longueur (hors raccordements) faisant le tour de Paris à l’intérieur des boulevards des Maréchaux. Ouverte par tronçons de 1852 à 1869, elle est d’abord exclusivement consacrée au trafic de marchandises avant d’être ouverte à celui des voyageurs.

Désertée par les Parisiens en raison de la concurrence croissante du métropolitain, la ligne est, pour l’essentiel de son parcours, fermée au trafic des voyageurs depuis le 23 juillet 1934. Toutefois la ligne d’Auteuil est restée ouverte jusqu’en 1985. Le trafic des marchandises a également disparu depuis le début des années 1990. La ligne est aujourd’hui en grande partie abandonnée et amputée d’une partie de sa longueur, mais pas déclassée.

 Reconquête de la Petite Ceinture, projet de la Ville de Paris

Les 13 et 14 avril 2015, a été approuvé au cours de la séance du Conseil municipal de Paris le projet de « protocole-cadre entre la Ville de Paris et le groupe SNCF concernant le devenir de la Petite Ceinture ferroviaire à Paris ». Des aménagements légers et réversibles seront créés afin de permettre la création d’espaces verts et de promenades ainsi que des activités culturelles et sportives. Il sera également possible d’y implanter des buvettes et des restaurants.

Les Ponts-rails métalliques

 C’est dans le cadre de la reconquête de la petite ceinture que l’entreprise PREZIOSO LINJEBYGG, filiale service du groupe ALTRAD, a été choisie pour réaliser la dépollution (amiante + plomb) et la réfection de 2 ponts-rails de la petite ceinture, qui plus que des ouvrages utilitaires, sont presque de véritables œuvres architecturales. Pour la plupart ces pont sont des structures 100% métalliques (de type 2) s’appuyant parfois sur des culées fortement architecturées (exemple du pont Daumesnil avec ses deux arches plus étroites entourant une grande arche centrale) 

 LICEF a participé à l’élaboration de la procédure de dépollution et de préparation des fonds. Les revêtements à retirer sont une peinture amiantée sur base d’une résine thermo-dure recouvrant une couche de minium de plomb. La difficulté de ces chantiers réside aussi dans la configuration en extérieur, dans un lieu de passage avec des supports très irréguliers (rivets, fixation des traverses de chemin de fers, …).

 L’objectif était donc de trouver un process simple garantissant un empoussièrement proche de 0 entre les fibres d’amiante et la poussière plomb.

Suite au chantier test, une méthode a été choisi par PREZIOSO LINJEBYGG pour cette préparation des fonds en toute sécurité et avec un coût raisonnable.

Le produit OXYRETHANE a été utilisé pour décape le revêtement amianté, tandis que le produit DETOX P82 a eu raison du minium de plomb.